La première "vraie" salle d'entrainement du club rue Frégère
La première “vraie” salle d’entrainement du club rue Frégère
LES PIONNIERS DU CLUB debout de gauche à droite: F Cabassut, M Martineau, Y Randon, C Frutch, E Boudin, C Bouissac, J Salicru et Denis Randon et accroupis: R Valero, C Meyrieu et C Marc
LES PIONNIERS DU CLUB debout de gauche à droite: F Cabassut, M Martineau, Y Randon, C Frutch, E Boudin, C Bouissac, J Salicru et Denis Randon et accroupis: R Valero, C Meyrieu et C Marc

1955 est l’année de naissance du club omnisports “Clermont Sports”. Au début, le club regroupait des sports de combat: boxe, judo et l’haltérophilie. Quelques années avant la création du club, les jeunes clermontais pratiquaient déjà ces sports dans diverses salles de la ville et notamment dans l’église des Dominicains (Les Pénitents).

Devant l’engouement de ces jeunes, quelques adultes passionnés de sports décidèrent de louer et d’équiper une salle pour que ces jeunes puissent s’entraîner à leur sport favori, et dans de bonnes conditions. C’est dans la rue Frégère, chez M Durand surnommé Papote, qu’une salle fut trouvée. Un bail de 1500 francs par an de l’époque fut à la charge du club nouvellement créé.

A la tête du club, des jeunes et des moins jeunes. Le premier président fut Charles Fruchs assisté de Potien. Le secrétariat assuré par M Victor Arnaud, alors secrétaire général de la Mairie et qui, à la retraite devint correspondant local pour Midi Libre. Comme vice-présidents, Frédéric Cabassut et Denis Randon participaient activement à la vie du club.

L’activité sportive du club bâtit son plein jusqu’à la fin des années 50 pour ensuite passer par une période creuse de 1962 à 1966. Les premiers champions du club firent leur apparition avec des titres départementaux et régionaux: Yvan Randon qui remporta le titre de Champion du Languedoc en 1957 et 1958, Gaétan Poncé, Claude Balp qui deviendront Champions du Languedoc en 1959, Robert Menville qui remporta en 1959 le “Premier Pas Culturiste” catégorie junior et le titre de champion du Languedoc 1960 en catégorie Coq Junior. Ils étaient entraînés par Etienne Boudin qui fit parti des pionniers de la création du club

Après son retour d’Algérie, Claude Balp se retrouva pratiquement seul à pratiquer l’haltérophilie. Le président de l’époque Mr Menville, opticien rue Jean Jacques Rousseau dont son fils Robert fut quasiment le seul compagnon d’entraînement de Claude Balp. C’est grâce à la ténacité de ce dernier qu’une petite activité fut maintenue pendant plusieurs années.

En 1966, au hasard d’une rencontre heureuse lors des vendanges, Claude Balp  put faire la connaissance de Marc Michel, rapatrié d’Algérie en 1962 et qui, après un séjour à Caen , venait d’obtenir sa mutation comme professeur d’éducation physique au lycée René Gosse de Clermont l’Hérault. Cette rencontre fut déterminante pour l’évolution du club qui toucha, à partir de ce moment là, les scolaires qui furent initiés grâce à leur professeur à l’haltérophilie « moderne » clermontaise. Le club était relancé !

Yvan RANDON en 1956
Yvan RANDON en 1956

 

Claude BALP au théâtre de Clermont l'Hérault en 1958. A l'arrière plan, Etienne BOUDIN, le premier entraîneur du club
Claude BALP au théâtre de Clermont l’Hérault en 1958. A l’arrière plan, Etienne BOUDIN, le premier entraîneur du club
Aller à la barre d’outils